Mardi 30 septembre 2014

Patrimoine, culture bretonne, foi chrétienne d'aujourd'hui : retour sur l'été 2014 - Paroisse de Bourbriac-St-Briac

0 vote

Activités culturelles

Plésidy - croix de Feunten ar C’hlan (vue est) - voir en grand cette image
Plésidy - croix de Feunten ar C’hlan (vue est)

Il y a eu, le 3 juillet, dans le cadre élargi de la Nuit des Églises, une soirée à l’église de Plésidy, consacrée au patrimoine sacré de cette commune. Une vingtaine de personnes sont venues évoquer le sens et l’histoire des croix, calvaires et fontaines de son territoire. Prochainement, nous mettrons en ligne un article qui recense cet important legs de la foi de nos ancêtres. Quand on connaît leur histoire, on les regarde différemment !

La soirée « Cantiques bretons » au Danouet

Deux autres événements ont mis en évidence les liens entre foi et culture bretonne. D’abord, insérée dans le Festival Plinn du Danouet, une soirée a été comme chaque année consacrée aux cantiques bretons. Une cinquantaine de personnes, dont une majorité d’hommes, se sont retrouvés à la chapelle pour chanter sans façons une bonne vingtaine de cantiques, en commençant par ceux de la paroisse, puis en élargissant à toute la Bretagne. Un public venu parfois de loin : Perros, Lannion, Saint-Brieuc, Langonnet… Là encore, on trouve des amateurs de chants bretons, qui par ailleurs entretiennent parfois des rapports distants avec l’Église.

Au Danouet, la dañs Plinn - voir en grand cette image
Au Danouet, la dañs Plinn

Le concert Gildas Moal-Élisabeth Arzul

Gildas Moal (bombarde) et Elisabeth Arzul (orgue) - voir en grand cette image
Gildas Moal (bombarde) et Elisabeth Arzul (orgue)

Puis, dans la même semaine d’août, il y eut à l’église paroissiale un superbe concert, donné par Gildas Moal (à la bombarde) et Élisabeth Arzul à l’orgue. Plus d’une centaine de personnes, parfois très concernées par la musique bretonne, ont été ravies d’entendre une si belle prestation. Les Amis de l’Orgue, organisateurs, ont recueilli une quantité de compliments qui encouragent à renouveler ce genre d’expérience.
On le voit, la foi chrétienne n’est pas désincarnée : elle se traduit de multiples façons dans notre culture, qu’elle vivifie.

Voir en ligne : Patrimoine, culture bretonne, foi chrétienne d'aujourd'hui : retour sur l'été 2014 - Paroisse de Bourbriac-St-Briac